COMPTEUR EST MOMENTANÉMENT INDISPONIBLE

VOIR LA VIDÉO
1 000 000 €
POUR FAIRE QUOI ?

Aide Médicale et sanitaire : Notre opération « Ambulances pour la Syrie » qui fut un succès a permis l’envoi de 20 ambulances à des hôpitaux syriens. C’est dans cette même optique que nous avons prévu de réitérer cette action en mettant en place l’acheminement d’aides et de structures mobiles destinées aux différents centres de soin et hôpitaux en Syrie.

Suite aux derniers bombardements, notamment à Alep, le nombre de réfugiés ne cesse d'augmenter. Sans ressources, ils sont victimes de malnutrition et sont confrontés à toutes sortes de besoins. Grâce à vos dons, nous allons pouvoir distribuer des colis alimentaires d’urgence, des solutions chauffantes, et des fournitures afin de préserver les enfants (tentes, couches pour bébé etc..)


1 000 000 €
POUR FAIRE QUOI ?

Grâce à un camion de boulangerie financé par vos dons dès 2015, BarakaCity espère nourrir près de 2400 familles syriennes par jour. Pour ce faire, nous devons approvisionner notre camion en farine, et permettre ainsi la production quotidienne de 25.000 à 30.000 pains.

Les repas rassemblent, ressourcent et permettent aux populations durement éprouvées de recevoir l’amour des donateurs à travers des plats préparés par les partenaires locaux. Nous souhaitons pouvoir tout au long de l’année offrir cet instant vital et chaleureux aux familles syriennes comme nous l'avons déjà fait auparavant à Gaza et en Centrafrique.

QUE SE PASSE-T-IL EN SYRIE

Depuis 5 ans, la population syrienne subit une guerre tragique qui a causé la mort de 370.000 personnes. Les bombardements et les combats quotidiens, ne laissent pas d’autre choix aux familles que d’abandonner leurs terres. Sans ressources, ni moyens, ils empruntent des sentiers dangereux afin de rejoindre les camps aux frontières du pays (Turquie, Liban, Jordanie). Beaucoup tentent de rejoindre l’Europe. Quand ils arrivent épuisés dans les camps, ils sont souvent parqués dans des tentes. Là, ils manquent de tout et subissent un froid impitoyable. Beaucoup de ceux qui reprennent la route, espérant trouver un havre de paix en Europe, périssent en mer.

NOMBRE DE PERSONNES NECESSITANT UNE AIDE HUMANITAIRE D'URGENCE
12,2 MILLONS
NOMBRE DE MORTS DEPUIS LE DÉBUT DU CONFLIT EN 2011
370 000 DONT 122 977 CIVILS 8 760 FEMMES / 13 597 ENFANTS
NOMBRE DE MORTS NOYÉS EN TENTANT DE REJOINDRE L'EUROPE
2157
75% DES MORTS NOYÉS SONT DES FEMMES OU DES ENFANTS
POURCENTAGE DE LA POPULATION SYRIENNE AYANT DÛ FUIR DE LEUR PAYS NATAL

La Syrie ne cesse de subir les dégâts, tandis que les familles ne cessent d’affluer. Si les camps souffrent d’un «trop plein» de réfugiés, on retrouve dans les villes frontalières de plus en plus de familles qui quittent les camps pour se loger dans des habitations de fortune. Ainsi à Yayladagi, à la frontière de Latakiya, 1450 familles syriennes ont été recensées.

Sans l’aide humanitaire, et si la Turquie ferme ses camps de Bab-Essalem, nous nous dirigerons vers une crise humanitaire sans précédent. Les besoins en nourriture nous rappellent tristement les camps d’Al Yarmouk, ou de Madaya.

LE NOMBRE DE DÉPLACÉS (INTERNE/EXTERNE)REPRÉSENTE PLUS DE 400% DE LA POPULATION TOTALE DE PARIS

LES CAMPS DE RÉFUGIÉS EN TURQUIE COMPTENT PRÈS DE L'ÉQUIVALANT DE 50% DE LA POPULATION DE MONTPELLIER

EN CAS DE NOUVELLES FRAPPES SUR ALEP, UNE VAGUE DE RÉFUGIÉS ÉQUIVALANT À 75% DES HABITANTS DE MARSEILLE EST ATTENDUE

Le Sham ne se raconte pas il se vit, et en ce moment, il survit.



CANER
RESPONSABLE LOGISTIQUE